Au-delà des ruines, savoir regarder Auschwitz aujourd’hui

Le 27 janvier 2024 aura lieu le 79e anniversaire de la libération d’Auschwitz. Le voyage scolaire dans ce complexe concentrationnaire est devenu un point de passage obligé de ce qui est convenu d’appeler le « devoir de mémoire ». Détruits puis aménagés, les deux camps, musée et mémorial d’Auschwitz, peuvent laisser une impression partagée entre recueillement difficile et malaise possible face au tourisme morbide. Une telle visite doit s’accompagner d’une réflexion pédagogique approfondie.
Par Alexandre Lafon, historien et professeur d’histoire (académie de Toulouse)

Mes forêts, d’Hélène Dorion :
entrer dans l’œuvre par la table des matières

Certains élèves peuvent éprouver des difficultés à lire intégralement un recueil de poésie. Une manière d’éveiller leur curiosité est de les faire réfléchir à la table des matières, lors d’une séance introductive d’entrée dans l’œuvre. C’est la démarche adoptée ici pour le recueil Mes forêts, d’Hélène Dorion.
Par Françoise Siri, critique littéraire et professeure de lettres modernes

Mes forêts, Hélène Dorion

La poétesse Hélène Dorion ne bénéficiait que d’une très relative reconnaissance dans les écoles. C’est l’occasion de lui consacrer une deuxième séquence, à intégrer dans le parcours « La poésie, la nature, l’intime ».
Par Antony Soron, maître de conférences HDR (spécialité de recherche : littérature québécoise), formateur agrégé de lettres, Inspé Paris Sorbonne-Université

« Habiter joyeusement des clairières »

De Robinson Crusoé, de Daniel Defoe, à Deux ans de vacances, de Jules Verne, la littérature n’a cessé d’illustrer le motif de la cabane. Édifier une cabane, c’est poser un geste qui rappelle l’enfance et peut aussi engager une éthique. Quelques pistes pour une séquence sur le thème « Dans ma maison ».
Par Laetitia Malpot, professeure de lettres (Brest)

Relever le défi du Temps retrouvé  

En classe de seconde, l’entrée sur « Le roman et le récit du XVIIIe siècle au XXIe siècle » autorise l’étude d’un roman de Marcel Proust. Cette lecture résiste aux élèves ? Ce défi d’apprentissage réserve de belles surprises justifiant la programmation du Temps retrouvé.
Par Antony Soron, maître de conférences HDR, formateur agrégé de lettres, Inspé Paris Sorbonne-Université

Étudier Richard III et ses réécritures

La pièce la plus jouée de William Shakespeare peut constituer la base d’une séquence sur l’intertextualité dans le cadre de l’objet d’étude « Le théâtre du xviie siècle au xxie siècle » en classe de seconde. Elle illustre la métamorphose d’un personnage historique en figure mythique, et permet de réfléchir à l’interprétation de pièce en langue étrangère et aux réécritures. Cette pièce est également au programme de la spécialité théâtre en terminale (2022-2023).
Par Laetitia Malpot, professeure de lettres (académie de Brest)

Les chants de l’exil

Principe primitif du poème élégiaque, l’exil ouvre un vaste champ littéraire à travers les âges. De la figure d’Ulysse au poète sur le rivage, de l’être en errance au rêve libre, il s’agit de scruter pour les premières en langues et cultures de l’Antiquité les modulations de la terre perdue.
Par Haude de Roux, professeure de lettres classiques

À l’ombre des jeunes filles en fleurs : « Se chercher, se construire » avec Proust

Le deuxième tome de La Recherche, À l’ombre des jeunes filles en fleurs, s’intéresse à la découverte de la poésie et de l’amour par le héros adolescent. Pour le thème « Se chercher, se construire », proposition de séquence sur le chapitre intitulé « Nom de pays : le pays ».
Par Laetitia Malpot, professeure de lettres (académie de Brest)